Archives de Tag: deuil

Goûts d’automne

Novembre cogne à ma porte. Je lui ouvre pour lui ordonner de déguerpir, car je ne peux supporter ses matins de rosée frigorifiante, ses journées pluvieuses et ses soirées glaciales. Je lui claque la porte au nez. Aujourd’hui, j’ai rencontré l’acrimonie, l’aigreur et l’amertume, ces trois sœurs qui se plaisent à narguer les mortels du haut de leur perchoir inatteignable et que personne ne veut toucher.

Quelques heures plus tard, je décide d’asphyxier le feu et de quitter ma bicoque pour une petite marche de santé qui ne pourra que me faire du bien. Chaque respiration emplit un peu plus mon corps de la noirceur du monde, de l’obscurité profonde de ce monde qui t’a enlevé à moi. Je te revois, je te sens, je passe ma main dans tes cheveux châtains. Je dois enlever tout ça de ma tête. Je dois t’en ôter aussi, au plus vite. Mais c’est trop tôt, trop vite, trop tout.

L’automne m’aspire un instant. Ses feuilles cassantes tourbillonnent dans les bourrasques de vent sporadiques. Le rouge se mêle au verdâtre et à l’orangé. Ce spectacle revêt une grande insignifiance. Tout devient banal, futile et terne quand tu n’y es plus pour ajouter ta saveur caractéristique à chaque chose que tu croises. Je suis convaincu que même la faucheuse ne pourra jamais te chasser de ses pensées. Jamais.

J’aimerais tant te donner le sang qui irrigue mes veines, l’électricité qui transite entre mes neurones, la volonté à laquelle carbure ma tête. Mais je ne peux pas. En te perdant, je me suis perdu.

Publicités
Tagué ,